Le Cor sonna pour les Demi Finales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Cor sonna pour les Demi Finales

Message  vonlichtenchein le Lun 4 Fév - 17:17

Parchemin en main, il se mit sur l’estrade pour faire son annonce.

Oyez Oyez !!!
Gente Dame et Noble Seigneur !!
Je vous annonce les demi-finales.


Sa Seigneurie Lexhor d'Amahir, duc d'Alluyes, baron d'Auneau, de Château-Landon & de Yèvre-le-Châtel, seigneur de Pleaux, Maréchal d'Armes de France et Pair de France affrontera Mc Legrand, Vicomte de Montgommery, Seigneur de Gaudigny et de Romont

Aliénor Vastel, Dame de Lesmont affrontera Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory


_________________
avatar
vonlichtenchein

Messages : 19
Date d'inscription : 16/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cor sonna pour les Demi Finales

Message  Albine le Mer 6 Fév - 9:47

Elle ne bouge plus des tribunes. Oui elle croyait arriver à un endroit et se trouvait ailleurs... Bon soit, elle s'expliquera plus tard avec son cocher, en attendant autant prendre des leçons. La quitine est une chose, le direct une autre.
Aristote avait dû la trouver encore trop fatiguée pour jouter cette fois-ci, et c'est sans doute pour cette raison qu'elle s'était inscrite trop tard.
Dans le silence de son cœur, elle le remercie pour cette délicate attention.

Bientôt, le tournoi va reprendre.
avatar
Albine

Messages : 2
Date d'inscription : 04/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cor sonna pour les Demi Finales

Message  vonlichtenchein le Mer 6 Fév - 17:41

Le temps de débuter la demi-finale approché, il prit place sur l’estrade..

Oyez Oyez !!!
Gente Dame et Noble Seigneur !!
Que débute les demi-finales du Tournoi de Creissels.


Que s’avancent en Lice, Sa Seigneurie Lexhor d'Amahir, duc d'Alluyes, baron d'Auneau, de Château-Landon & de Yèvre-le-Châtel, seigneur de Pleaux, Maréchal d'Armes de France et Pair de France et Mc Legrand, Vicomte de Montgommery, Seigneur de Gaudigny et de Romont



Première lance…
Les jouteurs arrivent, la tension est palpable c’est la dernière marche avant la finale et peut-être le titre, ils se mettent en place la concentration est au maximum, chacun prend son temps pour être le mieux préparé possible, un signal de part et d’autre ils sont prêts. Les drapeaux s’abaissent et les chevaux sont lancés au triple galop, les lances s’abaissent et pointe leur cible, vue la vitesse c’est mathématique, le choc est d’une extrême violence, les deux jouteurs touchent et sont expédiés au sol.
Ils se relèvent tout deux, Sa Seigneurie n’a rien mise à part un reste de lance à ses pieds, le Vicomte par contre se tient la hanche du coté droit une égratignure, sa lance est intacte.


Lexhor d'Amahir est déclaré vainqueur par 1 touche à rien
Que s’avancent en Lice, Aliénor Vastel, Dame de Lesmont et Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory



Première lance…
Les deux jouteuses arrivent après un duel masculin se sera un duel féminin, rien ne change, même tension, même préparation, elles sont prêtent, les drapeaux s’abaissent et les voilà partit rapidement, le choc suivit, moins violent que l’autre demi finale, seule la Dame de Lesmont touche et brise, obligeant la Dame de Vignory à se maintenir en selle, elle y parvînt.
Deuxième lance…
Un demi-tour en bout de Lice, on change sa lance, on se concentre et on attend les drapeaux, qui ne tardent pas à s’abaisser, les chevaux partent plus rapidement, les positions sont légèrement différentes, un grand bruit raisonne dans l’arène, un double contact, seule la lance de la Dame de Vignory se brise, les deux jouteurs sont expédié au sol, la Dame de Vignory se relève indemne contrairement à la Dame de Lesmont qui se tiens la nuque une ffreuse douleur, médicastre appelé d’urgence accourant près de la Dame, diagnostique une blessure moyenne au moins deux semaines d’immobilisation.


Hersent d'Ar Sparfel est déclarée vainqueur par abandon de son adversaire.

_________________
avatar
vonlichtenchein

Messages : 19
Date d'inscription : 16/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cor sonna pour les Demi Finales

Message  Lexhor le Mer 6 Fév - 21:38

[Une finale avant l'heure !]

De mémoire, il en avait une très bonne. Il ressassait souvent cette finale perdue contre Mc. Quelle chance inouïe il avait eut ce jour là, le seigneur de Gaudigny. Et il lui avait volé la victoire, tant attendue, et qui depuis lui faisait toujours défaut.
Alors il l'attendait de pied ferme cette revanche, où il pourrait laver son honneur et remettre les choses à leurs places. ce ne serait pas en finale, mais en demie-finale. Qu'importe, l'important était là. S'il l'emportait, il aurait de toute façon gagné son tournoi. Quoi qu'il se passe en finale.
Lorsque le moment fut venu, il monta avec impatience sur son frison, enfila son heaume et empoigna sa lance avant de se mettre rapidement en place.
Un salut au juge diseur et à son adversaire. La monture se cabre légèrement, visiblement toute aussi nerveuse.
Le tocsin retendit, et le duel est lancé !

Le Pair de France éperonna vivement son destrier qui bondit littéralement en avant, faisant parler toute sa puissance, sa plus grande qualité. Lexhor ne quittait pas des yeux son adversaire qui se rapprochait à vive allure.
A la croisée, il abaissa sa lance, se campa sur ses étriers et ajusta sa cible. Le choc est violent, la puissance de l'impact désarçonne les deux cavaliers.
Mais foncer comme un bourrin ne fait pas tout. Il faut aussi user de précision et être solide. Alors qu'il se relève, le duc constate que son adversaire reste au sol et que sa lance est intacte. L'arbitre confirme la chose en déclarant Lexhor vainqueur.
Ce dernier se porta au chevet du vicomte de Montgommery.


Tout va bien?
avatar
Lexhor

Messages : 6
Date d'inscription : 25/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cor sonna pour les Demi Finales

Message  Mc Legrand le Mer 6 Fév - 23:26

Alors euh, oui, Mc a bien gagné une finale de joutes contre Lexhor il y a bien... un an et demi ? Mais c'était plutôt un instant trop sympathique et euphorique pour qu'il puisse imaginer un seul instant qu'il lui en voudrait jusqu'à cette joute-ci, et qu'elle ne serait pas une joute comme une autre. Donc, il se préparait "normalement", et s'est dirigé vers la lice comme dans toutes ses joutes, sans plus d'appréhension que d'ordinaire, ni d'attente particulière. Atteindre la demi-finale était déjà pas mal du tout, et si l'objectif était de réitérer l'exploit et regagner des joutes... On ferait ce qu'on peut pour y arriver.

Et en l'occurrence, ce qu'on peut, c'est : se préparer pour une lance d'observation, en cherchant un point faible ou une occasion de toucher/briser.
Et ce qui se passe, c'est : "Voir le Pair foncer sur lui et l'ajuster". Donc, accélérer encore -trop tard - placer sa lace bien comme il faut pour le choc. Et subir le choc, tenter de briser, tenter de se maintenir en selle, et voir ce qui se passe. Et chuter. Et vérifier qu'on est toujours en vie et entier - grml, ma hanche, faudra voir cette égratignure - et constater que le Pair est également au sol.

Cool ! Aux épées !

Eh non... un détail subsiste : le bris. La lance de Mc ne s'était pas brisée dans le choc pour une raison ou pour une autre, trop solide... et donc perdu ? Perdu.
"Tout va bien ?"

Si l'on excepte la défaite en elle-même, tout va bien... Bonne chance pour la finale !

Deuxième demie, les femmes. Et, comme parfois avec les femmes, de la violence brute et qui fait mal, les deux au sol, dont une bien mal tombée...Ouch. Pauvre Lex, c'est lui qui ira donc affronter l'autre en finale.

Mc Legrand

Messages : 3
Date d'inscription : 26/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cor sonna pour les Demi Finales

Message  hersent le Ven 8 Fév - 9:03

Spoiler:
Que s’avancent en Lice, Aliénor Vastel, Dame de Lesmont et Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory



Première lance…
Les deux jouteuses arrivent après un duel masculin se sera un duel féminin, rien ne change, même tension, même préparation, elles sont prêtent, les drapeaux s’abaissent et les voilà partit rapidement, le choc suivit, moins violent que l’autre demi finale, seule la Dame de Lesmont touche et brise, obligeant la Dame de Vignory à se maintenir en selle, elle y parvînt.
Deuxième lance…
Un demi-tour en bout de Lice, on change sa lance, on se concentre et on attend les drapeaux, qui ne tardent pas à s’abaisser, les chevaux partent plus rapidement, les positions sont légèrement différentes, un grand bruit raisonne dans l’arène, un double contact, seule la lance de la Dame de Vignory se brise, les deux jouteurs sont expédié au sol, la Dame de Vignory se relève indemne contrairement à la Dame de Lesmont qui se tiens la nuque une ffreuse douleur, médicastre appelé d’urgence accourant près de la Dame, diagnostique une blessure moyenne au moins deux semaines d’immobilisation.


Hersent d'Ar Sparfel est déclarée vainqueur par abandon de son adversaire.

[100% Champagne... pétillance au programme?]

Du jamais vu pour l'Ar Sparfel, un duel en demi-finale d'un tournoi de joutes. Son fils Albin, lui-même n'en revenait pas, lorsqu'elle lui avait envoyé une missive avec ses résultats.
Ce n'est pas parce qu'elle n'avait rien à perdre qu'elle ne prit pas le temps de se préparer avec application pour son duel, et pas anodin en plus : après Aimelin, elle joutait contre sa promise, jeune femme avec laquelle un contentieux avait transformé des relations courtoises en totale indifférence.
Il fallait bien qu'un jour, les deux femmes se croisent et s'affrontent en tournoi car elles participaient souvent aux mêmes joutes.

Jehan l'avait préparée tout comme il avait pris soin de Korrigan, toujours tressé aux couleurs vertes de sa cavalière.

Arrivée sur le bord de la Lice pour regarder le duel qui déterminerait son éventuel prochain adversaire si elle réussissait son combat. Mordiou... Sa Seigneurie Lexhor n'avait laissé aucune chance à son concurrent.
Puis ce fut à elle et à Alienor d'entrer en lice. Un regard vers les tribunes pour capter celui de la maréchal Thibali, une des rares qu'elle connaissait bien.

Phrase rituelle murmurée à Korrigan, piaffant d'impatience, saluts rituels aussi au juge et à son adversaire. Visière abaissée et prise de la lance... attente du signal et grande tension soudaine.

Le drapeau s'abaisse et Korrigan part immédiatement au grand galop, à croire qu'il a envie de la mener en finale cet animal !. Elle abaisse sa lance mais ne touche rien alors que le choc ressenti dans son bras la déstabilise grandement : elle parvient, en un ultime effort de contraction des cuisses et jambes de conserver son assiette et de rester, avec brio ma foi, en selle.

Demi-tour en bout de lice, deuxième lance,
là ma fille faut que tu sois concentrée et ne penser qu'à la finale ! Pas d'état d'âme, imagine … quoi ??? bah... rien, tu fonces et puis c'est tout. Le drapeau se baisse et donne à nouveau le signal pour s'élancer. Deuxième galop d'enfer de son frison, déchaîné, elle opte pour une autre tactique, abaisse au dernier moment sa lance et là... double choc, mais elle parvient à briser sa lance avant de se retrouver par terre. Ben voilà... terminé pour elle. Sauf que...lorsqu'elle se relève sans aucun bobo, quand elle parvient à ôter son heaume puis ses gantelets avec l'aide de son écuyer, elle s retrouve devant une scène désolante : la dame de Lesmont est au sol, se relevant péniblement, la nuque violemment touchée au vu des grimaces de souffrances qui déforment son beau visage.

Hersent passe outre l'indifférence pour se précipiter vers la jeune champenoise, entourée par les médecins du tournoi 
:

Dame Alienor, j'espère que ce n'est pas grave. Je...je n'ai pas contrôlé la force de frappe de ma lance, prise dans la course et dans l'envie de vaincre. Vous serez bien entourée auprès de vos proches. J'espère que les médecins vous conseilleront d'entourer votre cou d'une collerette rigide afin que votre nuque soit bien maintenue et que le choc se guérisse au plus vite.
J'aurais aimé venir vous saluer dans d'autres circonstances, Dame Alienor …
sourire un peu contrit... je crois que je suis abonnée aux excuses avec vous. Soignez-vous bien et reposez-vous surtout. Je n'ai pas envie que votre promis me passe par le fil de l'épée s'il vous arrive quoique ce soit de fâcheux.
Je vous remercie pour cette joute, j'ai failli voler par-dessus mon frison lors de la première passe, miracle que je sois restée en selle, votre technique est redoutable vous savez !


Elle assista, inquiète, au départ de la Lice de la jeune champenoise... elle n'avait même pas percuté qu'elle accédait pour la première fois à une finale.
Un geste discret pour vérifier que la fiole en verre ne s'était pas brisée lors de la chute... rien de cela et pas de remplissage... pourvu que ça dure mais vu l'adversaire prévu... heum... étrange, elle avait comme un doute.

Assistée de Jehan, elle quitta à son tour la lice pour plonger dans son baquet d'eau parfumée et se détendre avant d'aller prendre des nouvelles de Dame Aliénor.
avatar
hersent

Messages : 7
Date d'inscription : 27/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cor sonna pour les Demi Finales

Message  Alienor Vastel le Mar 12 Fév - 19:43

[Aliénor vs Hersent, petit duel entre champenoises]

Sonnée. Complètement sonnée, même. La jeune blonde est en train de se demander ce qu'elle fait là, allongée, avec devant les yeux comme des petites chandelles qui virevoltent. Au bas mot, trois douzaines de chandelles.
Elle tente de lever le voile noir qui obscurcit les derniers instants qui viennent de passer. Les joutes, une demi-finale champenoise. Un premier passage encourageant, et la deuxième lance. Et le trou. Visiblement, elle s'est ramassée, et en beauté en plus.

Elle réussit tant bien que mal à rejoindre la position assise, mais ne peut en faire davantage tant la tête lui tourne et ses membres refusent de lui obéir. Alors elle fait signe pour demander qu'on vienne l'aider. Même si elle a horreur de ça, mais elle sent bien qu'elle ne pourra pas se relever seule.
Elle retire son heaume et assistée, gagne la position verticale. Et adresse un sourire aussi pâle que son visage, à la Dame de Vignory.


Ne vous excusez pas, Dame Hersent, ce sont les risques de l'exercice. Après tout, ce n'est qu'un jeu, même s'il peut être violent et brutal.
Et je vous retourne vos remerciements, bien plus mérités que ceux que vous m'adressez, et toutes mes félicitations pour votre parcours, j'espère sincèrement qu'il ne s'arrêtera pas en si bon chemin.

Vous me pardonnerez de ne pas rester plus longtemps, mais je crois que je vais aller m'allonger un peu, et sur une couche plus confortable que ce sable.


Un salut de la tête qui lui tire une grimace tant sa nuque la fait souffrir, avant de quitter la lice. Aidée, mais sur ses pieds, son amour-propre se refusant à la civière tant qu'elle n'est pas mourante.
avatar
Alienor Vastel

Messages : 3
Date d'inscription : 29/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cor sonna pour les Demi Finales

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum